Le projet ReuseHeat

Cette action fait partie du projet ReUseHeat (Récupération de la chaleur fatale urbaine), financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, débuté en Octobre 2017. Il a pour objectif de développer des systèmes innovants, modulaires et reproductibles permettant la récupération et la réutilisation de la chaleur fatale disponible au niveau urbain. EDF participe au projet avec 16 partenaires européens, et en collaboration avec la Métropole Nice Côte d’Azur et le CSTB.

Les autres démonstrateurs de ReUseHeat

Le dĂ©veloppement de ce site n’est qu’un dĂ©monstrateur parmi d’autres, destinĂ©s Ă  prouver l’efficacitĂ© des systèmes de rĂ©utilisation de chaleur et Ă  servir de modèles Ă  d’autres projets futurs.

Récupération de chaleur des data centers

Ă€ Brunswick en Allemagne, le projet consiste Ă  rĂ©cupĂ©rer la chaleur d’un data center pour chauffer une zone rĂ©sidentielle de 600 logements. Cette zone est dĂ©jĂ  dĂ©sservie par un rĂ©seau de chaleur Ă  haute tempĂ©rature dont l’eau est chauffĂ©e (Ă  70°C, une technologie classique) en partie par une centrale de production d'Ă©lectricitĂ© Ă  charbon. La chaleur rĂ©cupĂ©rĂ©e dans le data center viendra amĂ©liorer l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique de l’ensemble sans CO2 supplĂ©mentaire.

RĂ©cupĂ©ration de la chaleur gĂ©nĂ©rĂ©e par la climatisation des salles d’opĂ©ration

Ă€ Madrid en Espagne, l’hĂ´pital Severo Ochoa va rĂ©cupĂ©rer la chaleur produite par la climatisation permanente des salles d’opĂ©ration, actuellement Ă©vacuĂ©e par des aĂ©rorĂ©frigĂ©rants sur le toit du bâtiment. Elle sera utilisĂ©e pour le chauffage en hiver, et pour produire l’eau chaude sanitaire en Ă©tĂ©.

Actuellement la chaleur est produite par une chaudière Ă  gaz, le projet vient donc diminuer l’utilisation de combustible fossile et la production de CO2.

Récupération de la chaleur des tunnels de métro

Ă€ Berlin en Allemagne, il fait chaud dans le mĂ©tro (comme ailleurs…), et cette chaleur sera rĂ©cupĂ©rĂ©e pour complĂ©ter le maintien en tempĂ©rature d’un rĂ©seau de chaleur de quartier, dont l’eau est portĂ©e Ă  50°C. Actuellement la tempĂ©rature des tunnels est contenue dans des limites acceptables pour les usagers par des systèmes de rafraĂ®chissement classiques: la chaleur extraite est perdue, Ă©vacuĂ©e dans l’air extĂ©rieur. LĂ  encore, un gain en efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique (et donc en CO2) est attendu.